Rechercher
  

Vidéo du moment


Coordonnées

Partenaires
JPG - 8.2 ko
JPG - 9.6 ko
JPG - 6.6 ko
JPG - 13.3 ko
JPG - 6.3 ko
JPG - 13.2 ko
JPG - 32.2 ko
JPG - 6.3 ko
JPG - 2.3 ko
JPG - 1.9 ko

www.gouren.bzh





Nécrologie. Georges Brod un parcours sportif peu banal

lundi 25 septembre 2017.
 
Twitter Facebook Google Plus email

Georges Brod, l’agriculteur de Bugnet, au parcours sportif peu banal, vient de s’éteindre à l’âge de 92 ans. Bien connu dans l’univers de la lutte bretonne et le monde des courses équestres, Georges Brod a été un sportif des plus accomplis, d’une extrême gentillesse, portant haut les couleurs de Bannalec.

Champion de Bretagne
Georges Brod a 4 ans quand il monte pour la première fois à cheval dans la ferme familiale de Saint-Thurien. Malgré sa passion pour les équidés, à 17 ans il adhère à la lutte bretonne au club du Faouët. Il sera champion du Morbihan en 1948 catégorie poids léger, ....

la suite de l’article du TELEGRAMME ici :
http://www.letelegramme.fr/finistere/bannalec/necrologie-georges-brod-un-parcours-sportif-peu-banal-21-09-2017-11672180.php

Vous trouverez également un portrait paru le 31 juillet 2013 dans OUEST-FRANCE :
Georges Brod, éleveur de vaches et champion de gouren
Portrait

Georges Brod revient du champ, où vivent ses soixante-cinq blondes d’Aquitaine, et met des pommes de terre à cuire dans une casserole. « Je n’étais pas habitué à faire cuistot. Je ne m’occupais pas de ça. Je rentrais pour manger, c’est tout. Je fais des progrès. » Les coupes des victoires passées sont amassées sur une commode en bois. « On avait peu de sous, on n’avait pas de salle de bain en ce temps-là. On faisait le guignol entre frères et soeurs pour se réchauffer. Un de mes frères me dit : tu devrais faire de la lutte bretonne. »

En 1942, alors qu’il avait 17 ans, ce Bannalécois a gagné 3 000 anciens francs lors d’un tournoi. Quelque temps après, « j’allais à l’entraînement au Faouët. Je faisais dix-sept kilomètres à vélo ». À cette époque, les sports en vogue étaient la marche et le gouren. « On était beaucoup de lutteurs et j’étais dans les premiers. Dans toutes les communes, il y avait de la lutte. » Les tournois de gouren se déroulaient en plusieurs manches. Dans chaque catégorie, sur les quatorze concurrents, quatre étaient sélectionnés.

Sport et argent

« Cent anciens francs étaient donnés au premier...

la suite est à lire ici :
https://www.ouest-france.fr/bretagne/quimperle-29300/georges-brod-eleveur-de-vaches-et-champion-de-gouren-683829

Twitter Facebook Google Plus email


Accueil | Réalisation | Webmaster | Copyright