Rechercher
  

Vidéo du moment



Coordonnées

Partenaires
JPG - 8.2 ko
JPG - 9.6 ko
JPG - 6.6 ko
JPG - 13.3 ko
JPG - 6.3 ko
JPG - 13.2 ko
JPG - 32.2 ko
JPG - 6.3 ko
JPG - 2.3 ko
JPG - 1.9 ko

www.gouren.bzh





LUTTEUSES : DU CHANGEMENT ?

Vous avez la parole
mardi 7 mars 2006.
 
Twitter Facebook Google Plus email
Dans un précédent numéro de Gouren-Actua, la Commission Féminine signalait le "chantier" de cette saison : la refonte des catégories féminines. Voici les propositions que fait la commission : elle attend réactions, commentaires, idées ...

Pour bénéficier pleinement de la richesse sportive et humaine du Gouren, et pour participer en retour à la création de cette richesse, la compétition est, évidemment, une pratique privilégiée. Aussi la Commission Féminine s’efforce-t-elle toujours de favoriser l’accès des filles à la compétition.

Or la population actuelle des lutteuses, sans être aussi nombreuse que nous le voudrions, est hétérogène et exprime des aspirations qui peuvent paraître contradictoires : membres des sélections aux Championnats d’Europe désireuses d’allonger la durée des combats, Cadettes accédant avec appréhension aux compétitions adultes et redoutant des confrontations trop déséquilibrées pour leur permettre de progresser.

Compte tenu de ces éléments, la Commission Féminine formule les propositions suivantes :

1)Modification des catégories de poids :

Rappel des catégories actuelles : -50k, -56k, -63k, -70k,+70k.

Nous proposons : -52k, -57k, -63k, -70k, +70k.

Cette répartition serait plus favorable aux compétitrices que nous recensons actuellement (une compétition est intéressante si l’on a des adversaires, et encore plus intéressante si on en a plusieurs ...).

Nous songeons à demander la mise en application de cette modification dès les Championnats (départementaux et Championnat de Bretagne) 2006. Qu’en pensez-vous ?

N.B. Aucun autre changement cette saison : les catégories du Trophée Triskell et des tournois d’été demeurent inchangées.

2) Pour le Challenge Individuel : création de catégories de niveau (1ère catégorie, 2ème catégorie).

Il s’agit de favoriser la participation des Cadettes et des débutantes. Le principe retenu est semblable à celui qui justifie, pour le même Challenge, la répartition des lutteurs en 3 catégories :

- seraient en 1ère catégorie les lutteuses Seniores remplissant une des conditions suivantes : avoir été finaliste du Championnat de Bretagne, avoir été sélectionnée en Equipe de Bretagne, être lauréate du Challenge 2ème catégorie, ou lauréate du Trophée Triskell ;

N.B. Le temps de combat serait porté à 5 mn pour ces lutteuses de 1ère catégorie.

- la 2ème catégorie rassemblerait les autres lutteuses (Cadettes, Juniores, Seniores débutantes) ; le temps de combat y serait de 4 mn.

Ces propositions vous paraissent-elles raisonnables ? Avez-vous d’autres idées ? Réfléchissez-y, parlez-en entre lutteuses, et aussi avec les moniteurs, les responsables, les permanents ... Les avis de tous nous sont précieux : pensez à nous communiquer le vôtre. Merci !

Anne Marie Gloaguen, pour la Commission Féminine.

Twitter Facebook Google Plus email

Forum

  • > LUTTEUSES : DU CHANGEMENT ?
    20 mars 2006, par Maël Dugué

    Je trouve ça vraiment bien de faire 2 catégories car ça donne plus de chance à celles qui arrivent dans le championnat adulte de prendre plus facilement de l’expérience pour ensuite affronter les championnes.

    Mais il y a une petite question que je me demande c’est il y aura-t’il assez de lutteuse en deuxième catégorie pour que les lutteuses ait plusieurs combat dans la journée ?

    • > LUTTEUSES : DU CHANGEMENT ?
      21 mars 2006
      Merci, Maël, d’avoir réagi à cet article, et de mettre en lumière la difficulté que nous sommes bien conscientes d’affronter : c’est, en effet, dans le but de stimuler la participation des lutteuses que nous envisageons d’aménager le Challenge. Si tout le monde y met du sien (les lutteuses pour s’essayer à la compétition, les dirigeants et moniteurs -et les lutteurs en général- pour les y encourager, par exemple en insistant sur cette nouvelle répartition), ce qui peut apparaître comme un sacré pari pourra être gagné ... par tout le monde ensemble ! Anne Marie Gloaguen.

Accueil | Réalisation | Webmaster | Copyright